Dans quels cas envisager d'exercer une option d'achat avant expiration ?

INTRODUCTION

Exercer une option d'achat avant expiration ne présente, en règle générale, aucun intérêt d'un point de vue financier. En effet :

  • cela conduit à une confiscation de la valeur temps de l'option pour la période restante ;
  • requiert une mobilisation plus importante de capital pour le paiement ou le financement de la livraison de l'action ; et
  • peut exposer le détenteur de l'option à un risque accru de perte sur l'action comparé au premium de l'option.

Toutefois, pour les détenteurs de compte ayant la capacité de faire face à une exigence de capital ou d'emprunt plus importante ou à un risque accru de baisse du marché, il peut être intéressant de demander l'exercice anticipé d'une option d'achat américaine afin de bénéficier d'une distribution de dividende imminente.

RAPPEL

Le détenteur d'une option d'achat ne reçoit pas de dividende sur l'action sous-jacente car ce dividende revient au détenteur de l'action au moment de la date d'enregistrement (record Date). À la date du détachement, le cours de l'action diminue normalement du montant du dividende. Bien que la théorie sur le prix des options suggère que le prix d'un call reflétera la valeur réduite du dividende qui sera payé durant la période, ce prix peut également baisser à la date de détachement.  Les conditions rendant ce scénario plausible et un exercice anticipé favorable sont les suivantes :

1. L'option est "deep-in-the-money" et a un Delta de 100 ;

2. L'option n'a pas ou peu de valeur temps ;

3. Le dividende est relativement élevé et la date de détachement précède la date d'expiration de l'option.

EXEMPLES

Pour illustrer l'impact de ces conditions sur une décision d'exercice anticipé, prenons l'exemple d'un compte avec une position longue en numéraire de 9,000 USD et une position longue d'options d'achat de l'action hypothétique  “ABC”  dont le prix d'exercice est 90.00 USD, avec une expiration dans 10 jours. Le dividende d'ABC, qui s'échange actuellement à 100.00 USD, est de 2.00 USD par action, avec une date de détachement le lendemain. Nous supposerons également que le prix de l'option et le cours de l'action se comportent de manière similaire et baissent du montant du dividende à la date de détachement.

Nous observerons les effets de la décision d'exercice visant à maintenir une position Delta de 100 actions et à maximiser la position. Deux prix d'options seront retenus, dans le premier cas, l'option est vendue à parité, dans le second, au dessus de la parité.

SCÉNARIO 1: Prix d'option à parité - 10.00 USD

Dans le cas d'une option s'échangeant à parité, l'exercice anticipé servira à maintenir la position Delta et à éviter une perte de valeur sur une action longue lors du détachement de dividende. Dans ce cas, les liquidités sont entièrement dédiées à l'achat de l'action au prix d'exercice, la prime de l'option est confisquée et l'action et le dividende crédité sur le compte. Il est également possible d'arriver au même résultat en vendant l'option avant la date de détachement et en achetant l'action :

SCÉNARIO 1
Éléments du compte Solde de départ Exercice anticipé Aucune action Vente option & achat action
Liquidités 9,000$ 0$ 9,000$ 0$
Option 1,000$ 0$ 800$ 0$
Action 0$ 9,800$ 0$ 9,800$
Dividende à percevoir 0$ 200$ 0$ 200$
Total 10,000$ 10,000$ 9,800$ 10,000$

 

 

SCÉNARIO 2: Prix d'option au-dessus de la parité - 11.00 USD

Dans le cas d'une option s'échangeant au dessus de la parité, un exercice anticipé afin de bénéficier de la réduction de cours, bien que préférable à l'inaction, ne sera pas forcément bénéfique financièrement. Dans ce scénario, un exercice anticipé engendrerait une perte de dividende de 200 USD. Dans ce cas, il est donc préférable de vendre l'option pour bénéficier de la valeur temps et d'acheter l'action afin de recevoir un dividende.

SCÉNARIO 2
Éléments du compte Solde de départ Exercice anticipé Aucune action

Vente option &

achat action

Liquidités 9,000$ 0$ 9,000$ 100$
Option 1,100$ 0$ 900$ 0$
Action 0$ 9,800$ 0$ 9,800$
Dividende à percevoir 0$ 200$ 0$ 200$
Total 10,100$ 10,000$ 9,900$ 10,100$

  

REMARQUE : Les titulaires de compte détenant une position longue d'options d'achat dans le cadre d'un spread doivent se montrer particulièrement vigilants quant au risque lié au non-exercice de la jambe longue compte tenu de la vraisemblance d'un exercice de la jambe short. Veuillez noter que l'assignation d'une option d'achat short entraîne une position short d'actions et les détenteurs de positions short d'actions à la date d'enregistrement du dividende ont l'obligation de payer un dividende au prêteur des actions. Par ailleurs, le cycle de traitement de la chambre de compensation ne permet pas la soumission de notifications d'exercice en réponse à une assignation.

Prenons l'exemple d'un spread créditeur d'options d'achat (bear) sur le SPDR S&P 500 ETF Trust (SPY) comprenant 100 contrats short avec un prix d'exercice de 146 USD à mars 2013, et 100 contrats long au prix d'exercice de 147 USD à mars 2013. Le 14 mars 2013, SPY Trust annonce une distribution de dividende de 0.69372 USD par action, payable le 30 avril 2013 aux actionnaires à une date d'enregistrement au 19 mars 2013. Compte tenu des 3 jours ouvrables de règlement pour les actions U.S., il aurait fallu acheter l'action ou exercer l'option d'achat au 14 mars 2013 au plus tard, afin de recevoir un dividende, étant donné que le détachement du dividende commençait le lendemain.

Le 14 mars 2013, alors qu'il restait un jour de trading avant expiration, les deux options s'échangeaient à parité, ce qui implique un risque maximum de 100 USD par contrat, soit 10,000 USD sur la position de 100 contrats. Cependant, ne pas exercer le contrat long afin de percevoir un dividende et de se protéger contre l'assignation vraisemblable des contrats short par d'autres intervenants en quête d'un dividende, a engendré un risque supplémentaire de 67.372 USD par contrat, soit 6,737.20 USD sur la position restante lorsque toutes les positions d'achat seront assignées. Comme indiqué dans le tableau ci-dessous, si la jambe de l'option short n'avait pas été assignée, le risque maximum au prix de règlement final au 15 mars 2013, serait resté à 100 USD par contrat.

Date Clôture SPY Option d'achat 146$ mars 2013 Option d'achat 147$ mars 2013
14 mars 2013 156.73$ 10.73$ 9.83$
15 mars 2013 155.83$   9.73$ 8.83$

Pour plus d'informations sur la manière de procéder à un exercice anticipé, veuillez consulter le site Interactive Brokers.

L'article ci-dessus vous est fourni uniquement à titre d'information et ne constitue en rien une recommandation, un conseil de trading ni ne garantit que l'exercice anticipé d'option sera adéquat ou une opération réussie pour tous les clients ou toutes les transactions. Les détenteurs de compte doivent consulter un conseiller fiscal afin de s'informer de l'incidence fiscale, le cas échéant, d'un exercice anticipé et doivent être avertis des risques potentiels que présente la substitution d'une position longue d'option à une position longue d'actions.

 

 

Feedback

Please provide feedback on this information

Please note that while we read and take into consideration all feedback, we are not able to respond directly to comments or questions submitted through this forum. Should you have an inquiry or require assistance, please contact Customer Service.